Bibles

Verklaring van Mozes eerste boek genoemd Genesis – in het Engels beschreven door de heren Patrik, Polus , Wels; met voorreden van Joan vanden Honert T.H. Zoon, Professor der H. Godgeleerdheid en Kerkelijke Historiën, in de Hollandse Universiteit te Leiden" (« Déclaration de Moïse dans le premier livre de la Genèse – Ecrit en anglais par Messieurs Patrik, Polus et Wels ; avec introduction de Joan vanden Honert T.H. fils, Professeur de théologie et Historien ecclésiastique de l'université hollandaise de Leyde").

Date et langue: 1740 néerlandais

Traduction: Ecrite initialement, en anglais par Messieurs Patrik, Polus, Wels et autres théologiens. Cette traduction contient une présentation détaillée expliquant le Pentateuque, soit les cinq premiers livres de la bible, écrit par Moïse, le prophète de Dieu. Pour chaque livre de bible, il y a une section distincte. La série comprend les livres de la Genèse, de l'Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome. Vanden Honert occupant une position honorable parmi les théologiens de son temps, ces derniers lui demandèrent d’écrire l’introduction de cette traduction.

Complément : Les trois commentateurs, Patrik, Polus et Wels sont devenus des références pour les lecteurs de la bible. Récemment, en 2009, leur bible en néerlandais a été réimprimée et est de nouveau disponible. Cette série comprend l’ancien testament complet en 12 gros volumes.

Biographie des traducteurs :
Simon Patrick (1626-1707) était théologien et évêque anglican d'Ely (Angleterre). Plus tard, il s’attira les faveurs du roi Guillaume III. Ses commentaires vont du livre de la Genèse à celui du cantique des cantiques.

Matthew Poole (1624-1679) s'est consacré à l’écriture de travaux expliquant la Bible. Pour ses écrits à l’encontre de l’Eglise Catholique Romaine, il subit un attentat meurtrier, auquel il survécut toutefois. Il fuit vers les Pays-Bas, où il demeura jusqu'sa mort.

Edward Wells (1667-1726) était recteur à Cotesbach (Angleterre). Sa contribution à l'éclaircissement de la bible provient tout d’abord de sa grande connaissance de la géographie des lieux bibliques.

Joan, littéralement Johannes, vanden Honert est né le 1er décembre 1693 à Hendrik-Ido-Ambacht. A 21 ans, il commença à étudier la théologie et à se consacrer à la philosophie. En 1719, il devint pasteur à Katwijk aan de Rijn. Deux ans plus tard, il se trouve à Enkhuizen. En tant que prédicateur, il consacra tout son temps libre à l'étude des textes originels hébraïques et grecs. En 1727, il devint professeur de la faculté de théologie d’Utrecht. Considéré comme un excellent enseignant, Beaucoup d'étudiants venaient de loin jusqu’à Utrecht pour y recevoir sa formation. En 1734, il a fut appelé à Leyde pour collaborer avec son père. C’est là que l'enseignement de l'histoire ecclésiastique lui fut confié. Dans sa dogmatique, il était un strict défenseur et partisan de l’enseignement de l'église réformée Hollandaise. Les frictions religieuses de son époque ne le laissant pas insensible, il rédigea beaucoup des lettres et de discours. Joan vanden Honert s'est marié à Enkhuizen avec Johanna van Loosen, de laquelle il eut trois enfants. Il est décédé, regretté par un grand nombre, le 6 avril 1758 à Leyde.

Le Nom de Dieu: La remarque de la note en bas de page est intéressante. Elle explique le point de vue de Tertullien (Tertullianus) qui nous informe que Dieu ayant terminé son œuvre, révéla son nom Jéhovah en Genèse 2 :4.
Une autre explication nous informe que les jours de création n’étaient pas des jours de 24 heures, mais qu’ils s‘étendaient sur une plus longue période.

Textes: Genèse 2:4 avec notes en bas de page.

 

 

les photos

Cliquez sur le photo

 

 

- Haut de Page -