Bibles

De Bijbel, door beknopte uitbreidingen, en ophelderende aanmerkingen, verklaard door Jacob Van Nuys Klinkenberg en Gerard Johan Nahuys, predikanten te Amsterdam. (La bible, avec notes brèves et remarques précises, développée par Jacob Van Nuys Klinkenberg et Gerard Johan Nahuys, prédicateurs à Amsterdam)

Date et langue : 1780 - néerlandais


Traduction : Composée de 27 gros volumes, cette traduction de la bible (1780-1796), fut longtemps jusqu'a la fin du 19ème siècle, un travail renommé et populaire. C’est principalement en raison des facultés des traducteurs à rendre compréhensibles par tous même les questions les plus difficiles. La propagation de la foi chrétienne était à leurs yeux le plus important. Ils voyaient dans la diffusion du christianisme l’unique garantie d’établir une société forte. Après le décès de Nahuys en 1781, van Nuys a poursuivi la traduction jusqu’à ce que tous les livres de la bible, de l’ancien comme du nouveau testament aient été consigné.

Biographie des traducteurs:
Jacob van Nuys Klinkenberg, né à West-Graftdijk le 20 février 1744, et décédé à Amsterdam le 14 septembre 1817.

Jacob est le fils d'un prédicateur d’un petit village des polders Nord-Hollandais. Il a étudié les mathématiques, la physique, la théologie et la philosophie. Il est également devenu, à l’instar de son père, prédicateur et servit dans plusieurs églises réformées. Pendant ces années passées comme prédicateur, il se fait un nom avec une étude apologétique intitulée « les avantages de la religion ». Combien la foi se trouvait étroitement lié à son cœur ressort du discours qu’il prononça lors de sa nomination en 1784 comme professeur de théologie et d'histoire de l'église à l'université d'Amsterdam. Il a dénoncé l'influence corruptrice « de l'impiété contemporaine » sur la société. Il s'est marié, en 1766 avec Maria Elizabeth Merkman avec qui il eut plusieurs enfants. Jacob a acquis une belle réputation au cours de sa vie de prédicateur, professeur de faculté, théologien, dogmatique et interprète de la bible. Il nous a laissé de nombreuses œuvres et autres manuscrits.


Gerard Johan Nahuys, né à Utrecht le 1er février 1738, et décédé à Leyde le 9 octobre 1781.

Déjà tout petit, Nahuys voulait devenir prédicateur. Il a suivi une solide formation à l'université d'Utrecht dans les langues, la philosophie, les mathématiques, la physique et l'astronomie. Après sa formation, il devient prédicateur à Ede puis à Oud Beijerland, à Middelburg et enfin à Rotterdam. En 1780, il devient professeur de théologie et d'histoire ecclésiastique à l'université de Leyde. Bien que Nahuys puisse être considéré comme l’un des plus grands savants de son temps, il était doté d’une personnalité humble et douce. Il ne s'est jamais mêlé des querelles religieuses futiles, mais s’est plutôt consacré à la mise en lumière de la vraie piété, comme cela ressort de ses écrits et ses sermons. Avec Jacob van Nuys Klinkenberg il a travaillé plusieurs années à la traduction de la bible présentée ici. Il n'a toutefois pu achever ce travail, car il est mort en 1781 à l’âge de 43 ans. Sa femme Catharina Walburg van Mansfeld est morte 3 jours avant lui. Ensemble, ils eurent 7 enfants.


Le nom divin : La traduction utilise dans beaucoup de notes en bas de page le nom de dieu écrit sous la forme JEHOVAH, aussi bien dans l’ancien que le nouveau testament. En Matthieu. 22:44 de Nuys montre clairement la différence entre Jehovah et son fils Jésus Christ.

Textes : Genèse 2:4, Matthieu 1:21 et Matthieu 22:44.

 

 

les photos

Cliquez sur le photo

 

 

- Haut de Page -