Livres

1752 - Overeenstemming van het Oude met het Nieuwe Testament

Auteur: Martinus Becanus

Martinus Becanus, également connu sous les noms de Maarten Van Beek, Verbeeck et ou des Beeck, est né à Hilvarenbeek le 6 janvier 1563. Son véritable nom serait Schellekens. Il arrivé tout jeune à Cologne où il achève ses études primaires au collège des jésuites. En 1583, il obtient son diplôme de philosophie et adhère à la Société de Jésus, mieux connue sous le nom de jésuites. Il entame ensuite des études de la théologie et devient professeur de philosophie et de théologie. Il enseignera 22 ans aux universités de Würzburg, de Mainz et finalement à Vienne. C’est sur demande expresse de l'empereur Matthias qu’il vint à Vienne où il est devint à partir de 1620 le père confessionnel de son successeur, Ferdinand II, empereur du saint Empire.

Martinus Becanus est un des partisans les plus connus de la contre-réforme ou réforme catholique. La première publication, « Aphorismi doctrinae Jesuitarum », qu’il publia, en 1608, était une réponse adressée à Johannes Calvin. Ses écrits étaient adressés à l’encontre du Calvinisme, du Luthéranisme et de l’Anglicanisme.

Il est décédé le 24 avril 1624 à Vienne, à l'âge de 61 ans.

Le livre : Il publia 37 livres. Le livre qui nous vous montrons a été édité en 1620 sous le titre « Analogia Veteris et Novi Testamenti ». Plus de 30 éditions suivirent. Sur le livre que nous montrons, la date de parution est de 1752.

Le nom de Dieu : Le nom divin se retrouve ici clairement sur la gravure et à côté de la page de titre. Cette gravure a été réalisée par Christian Friedrich Fritzsch (1719-v.1772). Cet artiste était un graveur et peintre allemand du 18ème siècle. Il étudia les techniques de gravure chez son père, Christian Fritzsch (1695-1747). Tant le père que le fils travaillèrent régulièrement sur commande. Ses gravures le plus connues sont les portraits de pape Benedictus XIV, de John Churchill, duc de Marlborough, et de Léopold II.

Le nom de dieu se voit ici distinctement sous la forme du Tétragramme, représenté au dessus de l’agneau couché sur un livre avec sept sceaux.

 

 

 

 

 

 

 

Haut de Page