Livres

1789 - Verzameling van Placaaten, Resolutien en andere Authentyke Stukken

L’auteur: J.A. de Chalmot (imprimeur)

Le livre: Numérisé par Google.

Le titre complet est «Verzameling van Placaaten, Resolutien en andere authentyke stukken betrekking hebbende tot de gewigtige gebeurtenissen in de maand september MDCCLXXXVII, bevooren en vervolgens, in het gemenebest der Vereenigde Nederlanden voorgevallen. » – « Collection des édits, résolutions et autres pièces authentiques liés aux évènements importants qui se sont déroulés au mois de septembre de l’année MDCCLXXXVII, avant et après, dans le Commonwealth des Pays-Bas unis. »

Bien entendu, la première question qui nous vient à l’esprit est : « Que s’est il passé en septembre 1787 ? ». C’est en rapport avec Guillaume V d’Orange, gouverneur, la fonction la plus importante au sein de la république des sept provinces réunies. En fait, cette fonction ne diffère guère de celle d'un monarque, seule l’apparence d’une république demeurant. En 1780, éclate la quatrième guerre anglaise, une guerre entre l'Angleterre et la république des sept provinces Néerlandaises réunies. Les Pays-Bas sortirent à vrai dire grand perdant de ce conflit. Le gouverneur Guillaume V fut accusé d’entretenir des sympathies secrètes avec l’ennemi. Dans la deuxième moitié des années mille sept cent quatre-vingts, les patriotes (opposants d’Orange) s'emparent de l'administration de la province de Hollande. Ils essayent d'affaiblir le pouvoir de Guillaume V en le privant de nombreuses fonctions importantes. Il perd ainsi en 1785 le commandement de la garnison de La Haye. Le prince et sa famille quittent La Haye pour s’établir à Nimègue. Un an plus tard, on lui retire les fonctions de capitaine-général. Les partisans d'Orange ne veulent pourtant pas se soustraire à cette situation. Ils entendent voir le gouverneur retourner à La Haye pour rétablir son pouvoir. Guillaume, quant à lui, n’entend le faire que sur invitation des états des Pays-Bas. Son épouse, la princesse Wilhelmine décide alors d'aller elle-même à La Haye. Le but de son voyage est de rétablir le calme et la paix, comme de prévenir une guerre civile entre les patriotes et les Orangistes. Le 28 juin 1787, la princesse Wilhelmine est en route pour La Haye. Son voyage est découvert et un corps franc (armée volontaire) l’attend à Gouda. C’est ainsi que Wilhelmine et sa suite sont arrêtés et conduits vers une ferme proche où le corps franc de Gouda est cantonné. En soirée, la Commission de Défense refuse de céder le passage à la princesse sans approbation des états des Pays-Bas. Le jour suivant, elle retourne furieusement à Nimègue. Elle envoie alors une lettre à son frère, Fréderic Guillaume II, roi de Prusse. Suite à cet incident, ce dernier ne peut refuser son aide plus longtemps.

Fréderic Guillaume II considère l'arrestation de sa sœur comme une offense et exige réparation d’honneur des états des Pays-Bas. Le 13 septembre, une armée de 20.000 soldats Prussiens investissent les Pays-Bas. Le 18 septembre 1787, les états des Pays-Bas rétablissent donc Guillaume V dans ses fonctions de capitaine-général et de commandant de la garnison de La Haye. Deux jours plus tard, sur leurs instances, il retourne à La Haye. Les patriotes fuient le pays.

Le livre ci-dessous reprend nombres des épisodes de cet évènement. Les pages 1 à 10 contiennent une «Requête » (prière de demande) des échevins de la ville Hoorn aux seigneurs de leur état. Dans l'annexe, une lettre adressée à Guillaume V, Prince d’Orange et Nassau ainsi qu’à son épouse Frederica Sophia Wilhelmina de Prusse, est reproduite. Dans les deux lettres, le nom de Dieu est écrit.

 

 

 

 

 

 

Haut de Page