Poètes

Eulogius Schneider

Eulogius, son nom de baptême était Johann Georg, Schneider est né le 20 octobre 1756 dans Wipfeld am Main. Après ses études de philosophie et de droit, il est entré à l’âge de 21 dans le couvent des Franciscains. Après la fin de sa formation, il a été consacré prêtre. En 1789, il était professeur de littérature et des beaux arts à l'université de Bonn. Son élève le plus conu a été peut-être Ludwig van Beethoven. Il a quitté son ordre et a été « prêtre du monde ». avec l'autorisation pontificale. Il a aussi été vicaris de l'évêque, professeur au séminaire, et prédicateur. Il s’éloignait de plus en plus de sa fonction spirituelle et va marcher sur la route des revolutionaires. Il est aussi devenu le président de club des Jakobins. Les Jacobins étaient des révolutionaires radicaux qui au cours de la révolution française voulaient plus rapidement des changements. Au cours de son radicalisation croissant, il était bourgeois commissaire et plaignant pendant les tribunaux de la révolution.

En 1793, il s'est marié avec Sara Stamm la fille d'un commerçant de vin. Seulement quelques heures après son mariage il a été arrêté et a été placé sur l'échafaud. La raison pour la condamnation : « Schneider, l'ancien prêtre et sujet de l'empereur, est entré hier à Strasbourg dans une splendeur excessive, tiré par 6 chevaux et entourés de Gardistes avec le sabre tiré. « Donc, « la pensée Schneider doit aujourd'hui être exposée (15 décembre 1793) de 10 heures du matin jusqu'à 2 heures de l'après-midi sur l'échafaud de la guillotine devant la nation pour expier le déshonneur pour les moeurs de la nouvelle république". Son arrêt l’à amené à Paris où il, après avoir été emprisonée, a été décapité le 1er avril 1794 par la guillotine. Il était âgé de 37 années.

 

 

Eulogius Schneider a aussi été un poète. Nous avons retrouvé un poème dans lequel il a utilisé deux fois le nom de Dieu.

Le livre (numérisé par Google) :

 

 

Page 174-176

 


Haut de Page