Poètes

Rutger Schutte

Rutger Schutte est né à Diepenheim, Pays-Bas, le 29 novembre 1708 comme fils d'Otto Schutte et Maria Couper. Il était fier d’être un descendant de Jan Schutte qui a été décapité en 1561 pour sa croyance à Westphalen. Après ses études de Latin et érudit en théologie, il a été prédicateur. En 1736, a été d'abord en tant qu’aide prédicateur à Rossum, plus tard en 1737 prédicateur à Zaltbommel, en 1742 à Dordrecht et en 1745 à Amsterdam. Il a travaillé jusqu'en 1776, jusqu'à ce que sa santé physique ne l’ait plus permis. Sur la fin de sa vie, il a subit la paralysie.

Concernant sa vie privée, il est à communiquer qu'il s'est marié le 28 février 1751 avec Elizabeth Suffrida Hamerster. Il a eu un fort amour pour la littérature. Il est loué comme linguistique. Il a écrit des œuvres théologiques et géographiques et il a écrit les poèmes. En 1772, il a été le membre de la commission pour le nouveau « Psalmberijming ». Il a publié plusieurs travaux sous lesquels 4 liasses sous du nom « Stichtelijke Gezangen».

Il a aussi été un des fondateurs de la société de la littérature néerlandaise à Leyde. Lors de son décès, on a écrit : « En in den Eerwaardigen Schutte, van wien wy niet lang voor zynen dood, eene kleine, doch aangenaame proeve zyner Taalkundige oeffeningen ontfangen mogten, missen wy een uitnemend cieraad, hetwelk de naam van zulk een achtenswaardig Man, en de roem zyner uitgebreide geleerdheid aan onze Maatschappye byzette."( (1) Rutger Schutte est décédé le 19 décembre 1784 àl'âge de 76 ans.

Ci-dessous des publications « Stichtelijke Gezangen» (1777), avec le nom de dieu …


 

Dans la préface…

 

Page 14...

 

Page 106 à 109…


 

(1) Jaarboek van de Maatschappij der Nederlandse Letterkunde, 1785 (l'annuaire de la société de la littérature néerlandaise, 1785)

 

 

Haut de Page