Poètes

Jan Jakob Lodewijk Ten Kate

Jan Jakob Lodewijk est venue au monde le 23 décembre 1819 à Gravenhage en tant que fils de Jan Herman et Johanna Henriëtta de Witte. Il a devenu l'élève du maître J. de Renesse, et déjà très tôt il a manifesté l’amour pour la langue et la poésie. À l'âge de treize ans, il est déjà allé travailler dans le bureau de la firme Vriesendorp et Gaade ; entre-temps, il continu de suivre le cours du soir de m. van Renesse. A l’âge de 14 ans il a déjà envoyé un proze qui a été reçu avec beaucoup d'éloge. Inspiré par Bilderdijk et Da Costa il a évolué comme prédicateur et poète. À partir de 1845, il a été le prédicateur à Marken. Au cours du mois de mai de la même année il s'est marié, avec Johanna Sophia Waldorp, fille du peintre célèbre. Il a été ensuite prédicateur à Almkerk, Middelburg, Amsterdam. En tant que homme, il est connu être bienveilland et aimable. Beaucoup de sociétés littéraires différentes et des associations scientifiques l’ont nommé membre d'honneur. Plusieurs rois lui ont accordé une décoration. Sur le plan personnel, il a éprouvé beaucoup de peine. Après le décès de trois filles et deux fils, son épouse est aussi décédée le 20 mai 1887 ; un fils lui est resté. Il est décédé le 26 décembre 1889, juste à 70 ans.

Nous avons retrouvé le nom divin dans le carnet «gedichten »( les poèmes) - de ce livre la couverture bien décorée frappe tout de suite .

Jan Jakob Lodewijk Ten Kate
1819-1889

 

 

 

A la page 198 commence le poème « de Harpe Sions ». A la première ligne on trouve le nom divin. Remarque que deux lignes en dessous est écrit que c’était le mot d’ordre des réformateurs.

 

 

Op bladzijde 238 begint het gedicht "De Vogeljacht".

..............

 

 

Haut de Page