Remarquable

Cartographie

Les grandes découvertes, entre 1500 et 1700, ne furent possibles qu’à condition que les cartographes établissent des informations précises. Les nouvelles cartes devenaient des documents stratégiques. Les cartographes devaient prêter serment et garder le secret, travailler dans l’isolement et devaient protéger leur cartes jusqu’à leur mort. On comprend mieux avec quel soin ces cartes et étaient protégés quand on sait ce qu’on en faisait lorsqu’un navire était arraisonné. Elles étaient conservées dans un sac lourd qui était jeté à la mer. Lorsque de nouveaux territoires étaient découverts, les cartes et les frontières étaient modifiées.


Herman Moll

Nous ignorons où ce célèbre cartographe est né. On a longtemps pensé que c’était au Pays Bas, à Amsterdam ou Rotterdam. Cependant, dans son testament il lègue à sa fille Henderina Amelia Moll toutes ses possessions en Angleterre, en Allemagne et ailleurs. Considérait que le patronyme Moll ne soit pas seulement usité au Pays Bas mais aussi dans le nord de l’Allemagne, il est possible qu’il soit né en Allemagne. Il serait né en 1645.

Il reste certain qu’il se soit établit en Angleterre, à Londres en 1678 via le Pays Bas. Il y fut d’abord graveur, notamment de l’atlas anglais de Moses Pritt, pour fonder plus tard sa propre maison d’édition. Ses travaux les plus connus sont ses cartes de la guerre de succession espagnole, son « system of Geography », son « Atlas Geographicus » et son « Atlas Minor ». Les plus fameuses sont ses cartes qu’il a conçu pour « Gulliver’s Travels » de Jonathan Swift. Après son décès en 1732, Thomas Bowles continua de publier ses œuvres jusqu’en 1753.

Herman Moll
1645 - 1732
(Portrait fait par William Stukeley)

 

La carte ci-dessous à été faite en 1736 – Londres.

 

 

En haut le nom de Dieu, également avec des voyelles Massorétiques.

 

 

 

Haut de Page