Remarquable

Sceau d'université Helsinki (Turku)

Turku, la plus ancienne ville de Finlande a reçu son étrange nom au treizième siècle, tenu, a partir d’un vieux mot russe signifiant « place du marché ». Turku a également été la plus grande ville de la Finlande, en ses jours ce fut même un État fédéré de la Suède. Dans la ville, on parle aussi bien suédois que finlandais, et en suédois Turku est appelé Abo.

 

© Photo Wikipedia - Domain Public
Un peu d'histoire :
  • A Turku, en 1640 a été fondée par la reine Christina de Suède la troisième université suédoise, sous le nom d’«académie royale de Turku».
  • En 1809, la Finlande devient principauté autonome au sein d l’empire russe.
  • En 1827, une grande partie de Turku est réduit en cendres après un terrible incendie. La capitale et l’université sont donc déplacées vers Helsinki. Le tsar Nicolas Ier modifie le nom de l’université en « université impérial Alexandre de Finlande » en l’honneur de son frère défunt le tsar Alexandre Ier de Russie.
  • Le bâtiment principal de l'université a été ensuite agrandi entre 1828 et 1832, selon le projet de Carl Ludwig Engel, et encore étendu par la suite.
  • En 1917, après l'indépendance de la Finlande, l’établissement devient « l'université d'Helsinki. »

Le sceau

Sur le sceau, nous voyons le texte en latin : Sigillum Academia Regia Aboensis (Aboensis est le Latin pour Abo) ; l’année de sa fondation en 1640, également un extrait d’un texte tiré de la bible et contenu en Zacharie 6:8 : « au pays du nord ».

Dessous la couronne, nous voyons le tétragramme. Il est bon de signaler que par la suite le sceau de l'université d'Helsinki avec son tétragramme et son le texte de la bible fut régulièrement utilisé.

 

 

Haut de Page